L’épuisement professionnel, ce n’est pas une fatalité !

Publié le 13/08/2020 (mis à jour le 04/12/2020)

24% des arrêts maladie de longue durée sont dus au stress et aux troubles psychologiques. Si le phénomène d’épuisement professionnel prend de plus en plus d’ampleur aujourd’hui, les entreprises peuvent néanmoins agir et déceler des signes avant-coureurs. Le manager de proximité joue un rôle clef. Eclairage par Philippe Zawieja, chercheur associé à l’Université de Sherbrooke.

24% des arrêts maladie de longue durée sont dus au stress et aux troubles psychologiques. Si le phénomène d’épuisement professionnel prend de plus en plus d’ampleur aujourd’hui, les entreprises peuvent néanmoins agir et déceler des signes avant-coureurs. Le manager de proximité joue un rôle clef. Eclairage par Philippe Zawieja, chercheur associé à l’Université de Sherbrooke.