La Poste - Négociations annuelles obligatoires

Publié le 22/02/2021

Pourquoi la CFDT n'a pas signé l'accord !

Pour la deuxième année consécutive, la CFDT n’apposera pas sa signature sur les Négociations Annuelles Obligatoires.

Aucune marge de manœuvre !

La Poste propose comme base de négociation 0,2%. Pas de négociation possible. Ce sera du 0,2% avec ou sans accord. À quoi bon signer ?

2020 la reconnaissance du "besoin de Poste"

Les postiers ont répondu présents lors du premier confinement, alors que le virus et sa transmission étaient totalement méconnus. Ils n’ont pas rechigné à assurer leurs missions de service public. Une prime, aux conditions très contraintes, ce n’est pas suffisant, pas plus qu’un merci. Les postiers attendent une vraie valorisation de leur salaire, notamment les salaires les plus bas.

Des mesures inacceptables imposées par La Poste

  • Augmentation de 0,2% pour les salariés du I.2 au III.3
  • Une augmentation individuelle pour les salaires minimums de la classe III (non automatique, donc au cas par cas…)
  • Pour la deuxième année consécutive, aucune garantie d’une augmentation générale pour les groupe A.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS