La Poste - Négociations nouveau modèle BSCC - N°12

Publié le 20/04/2021

Accord social V2 : Rétrogression pour les métiers de la distribution

Vendredi 16 avril en soirée, la BSCC a adressé aux organisations syndicales la ²V2² du projet d’accord « social » BSCC, en vue de la préparation de la plénière conclusive du 22 avril prochain qui mettra fin aux négociations en cours.

A sa lecture, force est de constater qu’au prétexte de mettre en place des équipes autonomes et performantes, la BSCC s’est évertuée à casser tout ce que la CFDT avait difficilement obtenu pour améliorer les conditions de travail à la distribution.

 La CFDT n'acceptera aucune dévaluation des mesures obtenues dans l'accord 2017 concernant :

  • Le cadrage strict des organisations inopinées (sécable, renforts, etc…) qui doit rester à 30 jours maximum sur l’année.
  • Le versement de la prime de remplacement qui doit être versée également le samedi.
  • Le dimensionnement de l’équipe managée par un ROP qui doit rester à 12 personnes maximum.
  • Le râteau managérial où aucun responsable d’équipe ne sort en distribution.

Dans ce projet d'accord la CFDT continue de revendiquer :

  • Une réelle prise en compte de la polyvalence imposée par un schéma d’organisation en équipes autonomes (EAP) avec la classification en I.3 du métier de facteur, l’identification et la classification en II.1 du métier de facteur référent EAP.
  • Une réelle prise en compte de la polyvalence accrue dans les PPDC MF et PPDC MF automatisées, une redéfinition de la typologie des fonctions, des standards aux postes et encore du système de primes afférent.
  • Une redéfinition du rôle des encadrants de proximité et la réaffirmation du râteau managérial actuel.
  • Une véritable reconnaissance du métier de facteur guichetier axée sur la polyvalence et l’adaptabilité par la classification de la fonction en II.2.
  • Un véritable volet promotionnel pour tous les niveaux de fonction.
  • Le comblement de toutes les vacances d’emplois.