Bureaux d'études : qu'est ce qui fait bouger les salariés ?

Publié le 21/10/2018

La F3C CFDT s'intéresse à la mobilité professionnelle dans la branche des bureaux d'études.

Le cabinet Sextant a mené une étude sur les aspirations et les mobilités des salariés de la branche. La F3C CFDT organise une journée de présentation  des résultats de cette étude.

Inscrivez-vous sans tarder !

Les entreprises de la branche des Bureaux d’Etudes disent avoir du mal à gérer leur croissance très dynamique principalement dans le secteur du numérique.

La principale cause à cette « crise de croissance » est la difficulté qu’elles rencontrent pour recruter et, « en même temps »,

un turnover des salariés plus important que dans le reste de l’économie française.

 

Par exemple, 41%  des départs dans les entreprises ayant pour activité l’informatique sont des démissions, soit l’équivalent de 8% des effectifs

contre seulement 4,9% pour l’ensemble des entreprises françaises.

 

Pourquoi rencontrent-elles ces difficultés ? Problème de rémunération, de qualité de vie au travail, absence de perspectives d’évolution ?

Tu veux en savoir plus ?

Tu veux connaitre les solutions de la CFDT ?

 

Alors inscris toi à la journée du  16 novembre 2018 pour assister à la journée de présentation de l’étude OPIIEC « Perspective, aspirations professionnelles et mobilité des salariés de la branche »

organisée par la F3C avec la participation du cabinet Sextant qui a mené cette étude.