ORANGE : NAO 2018, pas du tout satisfaits !

Publié le 16/04/2018 (mis à jour le 23/08/2018)

Au terme de la négociation salariale, la CFDT estime les propositions de l'entreprise insuffisantes. En l'absence de signataires, il n'y aura pas d'accord cette année. 

Malgré les efforts considérables fournis par le personnel, des indicateurs financiers au vert, une inflation qui perdure et de belles économies réalisées fiscalement par l'entreprise, Orange a fait le choix de récompenser ses actionnaires plutôt que de valoriser ses salariés.   

La CFDT réclamait un partage des richesses réellement équitable entre actionnaires et salariés.

La CFDT réclamait une véritable hausse de pouvoir d’achat pour tous les salariés.

L’entreprise peut remercier doublement ses salariés, puisqu’elle dégage presque 185 millions d’euros de ressources, liées aux salaires.

 

Quel juste prix pour votre travail selon l’entreprise?

Dans sa décision finale prise unilatéralement, l’entreprise, prévoit un budget de 2,5% et notamment une mesure de 1,4% de budget d’augmentation, soit environ 37 millions d’euros (hors charges) à répartir pour des mesures uniquement individuelles, sur avis managérial. D’autres dispositions également attribuées individuellement risquent encore de creuser  les  écarts : le maintien du pouvoir d’achat de tous les salariés ne sera clairement pas assuré dans notre entreprise malgré ses excellents résultats, fruits des efforts de tous et non seulement de peu d’entre eux. L’écart entre les rémunérations risque d’augmenter, ce que la CFDT ne peut accepter.

Et la Reconnaissance des Compétences des salariés?

En 2017, l’entreprise s’était engagée à mettre en œuvre un budget pour résoudre  les situations de dépositionnement salarial, de sous-positionnement et aussi de correction pour les salariés n’ayant pas eu de promotion depuis plus de 10 ans :

  • d’après les bilans, ce budget s’est avéré très insuffisant puisqu’il a permis de corriger la situation de seulement 2000 salariés sur plus de 27 000 recensés.

Malgré les demandes répétées de la CFDT d’augmenter ce budget en 2018 pour résoudre beaucoup plus de situations individuelles, l’entreprise a préféré le diviser de nouveau par 2 ! Une dernière raison pour la CFDT d’être insatisfaite des propositions finales de l’entreprise.

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS