TDF : Qualité de vie au travail propositions finales

Publié le 14/05/2018 (mis à jour le 23/08/2018)

Si pour la CFDT, la plupart des demandes ont été prises en compte, il est dommage que l'aspect "charge de travail" soit un point de non-discussion pour la direction.

La Direction et les Organisation Syndicales ont tenu deux nouvelles réunions de négociation ( le 17 avril et la 3 Mai) sur la Qualité de Vie au Travail (pour rappel, une 1ère séance a eu lieu le 3 Avril).

 Ces négociations sont aujourd’hui terminées et un projet d’accord est actuellement soumis à la signature des Organisations Syndicales jusqu’au 23 Mai 2018.

 Les différents axes QVT inscrits dans le texte se traduisent par les mesures suivantes :

  • Cursus de formation centré sur la Qualité de Vie au Travail à destination des tous les managers
  • Implication des membres du COMEX dans la culture de la Qualité de Vie au Travail. La CFDT a demandé que cet engagement soit porté par le Président de l’Entreprise.
  • Constitution d’un groupe d’expression en cas de remontée d’une difficulté ou d’un dysfonctionnement.
  • Une vraie prise en compte de l’équilibre vie professionnelle/vie privée par une incitation de la Direction à la déconnexion aux outils numériques, et cela sans reproches, en dehors des heures de travail du salarié.
  • Rédaction d’une charte des bonnes pratiques de l’utilisation des outils numériques et sur le droit à la déconnexion.
  • Organisations des sessions de formations, prenant en considération, dans la mesure du possible, les contraintes de déplacements des participants.
  • Extension des services de conciergerie (Fairway et Campus) ou autres services semblables sur les quatre sites régionaux de TDF.
  • Continuer de renforcer les actions en matière de prévention des risques psychosociaux contribuant à l’amélioration de la santé et du bien-être des salariés.
  • Lutter fermement contre le harcèlement au travail avec une sensibilisation sur ces comportements et une information sur les sanctions disciplinaires et pénales encourues.
  • Continuité de la politique véhicule initiée par le CHSCT avec prise en compte des souhaits des salariés.
  • Activités collectives liées aux thématiques de la relaxation et au bien être en général.
  • Amélioration des conditions de vie dans les sites tertiaires et les bases régionales sur l’aspect convivialité et moyens matériels adéquats (bureaux, rafraîchissements des locaux, connectivité etc…)
  • Engagement de TDF en matière de solidarité et de diversité avec entre autres :
  • La possibilité de don de jours pour accompagner un proche
  • L’accompagnement des salariés réservistes
  • Un partenariat avec la Cellule d’Aide aux Blessés de l’Armée de Terre

 Cet accord fera notamment l’objet d’un suivi au travers de nombreux indicateurs et d’une commission paritaire entre la Direction et les Organisations Syndicales signataires.

 Si pour la CFDT, la plupart de nos demandes ont été prises en compte, il est encore une fois dommage que l’aspect charge de travail soit un point de non discussion de la part de la Direction dans cette négociation.

 Certes, ce projet d’accord n’est pas totalement satisfaisant mais ne rien engager ou avoir un premier accord à faire vivre, la question se pose.

 

TÉLÉCHARGEMENT DE FICHIERS